10 remèdes naturels contre les allergies saisonnières.



10 remèdes naturels contre les allergies saisonnières.


La saison des allergies saisonnières est ouverte ! Pollens en tous genres viennent titiller nos narines et toute notre sphère ORL. A nous les rhinites allergiques et leur florilège de symptômes : les yeux qui coulent, les éternuements à répétition, les maux de tête et les démangeaisons cutanées. Des remèdes naturels peuvent être une aide efficace pour lutter contre le mécanisme inflammatoire des allergies. Notre expert, Thierry Folliard, naturopathe et auteur du Petit Larousse des huiles essentielles aux éditions Larousse, nous en dévoile quelques-uns. Attention : les remèdes naturels de confort ne remplacent en rien un traitement médicamenteux ; si les symptômes persistent ou s’aggravent, consultez votre médecin traitant.




L’huile essentielle d’estragon

L’huile essentielle d’estragon Artemisia dracunculus, est un puissant antispasmodique, elle est digestive, aide à lutter contre les ballonnements et agit sur les allergies respiratoires et les crises d'éternuements. Avec le pouce, appliquez 1 goutte au niveau du palais ou bien respirez quelques secondes le flacon ouvert. Il ne faut pas envisager d’usage prolongé sur la peau pour ne pas provoquer à la longue une irritation. Cette huile essentielle est contre-indiquée chez les femmes enceintes et les enfants de moins de 7 ans.



Une tisane de plantain lancéolé

Le plantain lancéolé Plantago lanceolata est une plante antibactérienne et anti-inflammatoire très utile sur les voies respiratoires. Elle calme les inflammations de la gorge et de la bouche grâce à des molécules appelées mucilages, qui gonflent au contact de l’eau et forment une sorte de gel adoucissant. Elle est aussi vulnéraire, c’est-à-dire qu’elle pourra être appliquée fraîche, pressée entre les doigts, sur une petite plaie, une coupure, une brûlure. Elle permet aussi de soulager les conjonctivites. Utilisez en infusion, faites bouillir dans de l’eau frémissante (comptez  1 cuillère à soupe par tasse). Retirez du feu et laissez infuser 10 minutes. Vous pouvez boire 2 à 3 tasses par jour, avant le repas, pendant 3 semaines en particulier avant les périodes d'éclosion (suivant les pollens). Cette tisane est contre-indiquée chez la femme enceinte et chez l’enfant avant 6 mois.



Elixir floral de crab apple

Cet élixir floral appelé plus communément la "pomme sauvage" peut s’utiliser si l’on constate des réactions disproportionnées du système immunitaire. C’est la fleur de Bach purifiante. Mélangez dans un peu d’eau 4 gouttes d’élixir, à boire 4 fois par jour. Vous pouvez aussi l’utiliser pur sous la langue en cas de crise. Ce remède est contre-indiqué chez l’enfant et la femme enceinte, ainsi les personnes en phase de sevrage alcoolique en raison de sa teneur en alcool.



Une tisane de partenelle ou grande camomille

La partenelle ou grande camomille est appréciée pour son action efficace contre les maux de tête. Faites bouillir de l’eau puis incorporez la partenelle (comptez 1 cuillère à soupe par bol). Laissez infuser 10 minutes. Vous pouvez boire 2 à 3 bols par jour en dehors des repas, pendant 3 semaines si nécessaire. Ce remède ne doit pas être utilisé en cas de grossesse ou d’allergie aux plantes de la famille des astéracées.



Stimuler un point de réflexologie

La réflexologie peut aider l'organisme à se défendre en cas de rhinite allergique en calmant l’inflammation. Massez le point situé sur la face interne de l'index de la main droite ou gauche comme vous le souhaitez, entre la première et la 2ème phalange, sur l'articulation. Sur le pied, sur le dessus, massez la zone située entre le gros orteil et le 2ème orteil, correspondant aux points 2 et 3 du méridien du foie. Massez pendant 30 secondes à 2 minutes, 2 fois par jour pendant 5 jours. Il n’existe aucune contre-indication à la stimulation de ces points de réflexologie.



Quelques granules en homéopathie

L’homéopathie peut être un excellent allié en cas d’allergie. Le principe consiste à utiliser des concentrations très diluées des allergènes en cause. Laissez fondre sous la langue matin et soir, l'un après l'autre, 5 granules de chaque :

- Pollens 15 CH

- Apis mellifica 9 CH

- Poumon histamine 15 CH

Il n’existe aucune contre-indication à l’utilisation de ces granules homéopathiques, mais il est toujours préférable de demander conseil à votre médecin si vous êtes enceinte.



Quelques gouttes de Tanaisie annuelle

La tanaisie annuelle Tanacetum annuum, belle huile essentielle de couleur bleue appartient à la famille des camomilles. C’est un puissant antihistaminique. Avalez 1 à 2 gouttes de cette huile essentielle mélangées à un peu de miel, 2 à 3 fois par jour pendant 7 jours. Vous pouvez aussi appliquer l à 2 gouttes pures localement sur une inflammation ou une éruption cutanée. Pas de panique, la tâche bleue qu’elle forme s'estompe petit à petit lors de l'absorption par la peau.Pensez à bien vous laver les mains avant et après la manipulation.Cette huile essentielle est contre indiquée pendant la grossesse et l’allaitement, ainsi que chez l’enfant avant 3 ans. L’utilisation par voie interne est contre-indiquée avant 7 ans.



Une infusion de desmodium

Le desmodium Desmodium adscendens régénère le foie. La médecine chinoise conseille de drainer le foie au printemps, notamment pour prévenir les problèmes d’allergie. Faites bouillir 5 minutes dans une casserole d’eau (comptez 1 cuillère à soupe par tasse) puis laissez infuser 10 min en retirant la casserole du feu. Vous pouvez boire 1 tasse avant chaque repas soit 3 à 4 tasses par jour pendant 3 semaines. Evitez l’utilisation de cette plante pendant la grossesse et l’allaitement.



Un macérât glycériné de bourgeons de cassis

Le macérât glycériné de bourgeons de cassis Ribes nigrum BMG a les mêmes effets qu’un antihistaminique classique. Vous pouvez vous le procurer en boutique bio ou en herboristerie. Diluez dans un peu d’eau 5 gouttes. A faire 3 fois par jour durant 3 semaines, à l’approche de la saison des pollens ou dès le début de la crise d’allergie. Ce macérât est contre-indiqué chez l’enfant et la femme enceinte, ainsi que les personnes en phase de sevrage alcoolique.



Quelques gouttes d’huile essentielle de Camomille matricaire

La camomille matricaire Matricaria recutita est connue pour ses vertus anti-inflammatoires remarquables et antispasmodiques. Plus puissante encore, son huile essentielle est anti-inflammatoire dans le cas de problèmes de peau, d’inflammations urinaires, des problèmes digestifs ou des douleurs menstruelles. Elle agit plus particulièrement sur les inflammations cutanées, les démangeaisons, mais aussi en interne par son puissant effet antispasmodique sur un état allergique global. En cas de rhinite ou de crise d’éternuement, appliquez avec le pouce 1 goutte sur le palais matin et soir ou bien respirez quelques secondes le flacon ouvert. Ce remède est contre-indiqué chez la femme enceinte et les enfants de moins d’1 an. La matricaire est aussi contre-indiquée chez les personnes allergiques aux plantes de la famille des astéracées, les personnes prenant des antidépresseurs, des somnifères ou sous hormonothérapie.



allergie saisonniere, symptome allergie saisonniere, les allergies saisonnieres, allergies saisonnieres, contre les allergies, remèdes naturels,naturels remèdes, remèdes naturels contre les allergies saisonnières,remèdes naturels contre les allergies,
10 remèdes naturels contre les allergies saisonnières. 10 remèdes naturels contre les allergies saisonnières. Reviewed by abc on 20:58 Rating: 5

Aucun commentaire