Les tumeurs bénignes: Tumeur du sein,tumeur du cerveau,tumeur peau etc.

Les tumeurs bénignes: Tumeur du sein,tumeur du cerveau,tumeur peau etc.


Quand on parle de tumeur, on pense souvent à un cancer. Le corps peut pourtant développer des tumeurs qui ne sont en rien cancéreuses. Ce sont des tumeurs dites "bénignes", qui peuvent grossir mais qui ne développent pas de métastases. Petit atlas anatomique des tumeurs bénignes.




Tumeurs bénignes de la cavité buccale:

De nombreuses tumeurs bénignes peuvent se développer dans la cavité buccale et à proximité, au niveau du pharynx ou sur les lèvres. On les classifie selon le tissu et les cellules concernées : papillome pour les cellules épithéliales, adénome pléomorphe au sein des glandes salivaires…



Tumeurs bénignes de l’estomac:

Des polypes, qui sont de petites masses en forme de boules, peuvent se développer sur la paroi de l’estomac. On en retrouve différents types : polypes hyperplasiques, polypes des glandes fundiques… Les polypes peuvent être éventuellement reséqués par chirurgie, tout dépend principalement de leur nombre, leur taille et leur type.



Tumeurs bénignes du poumon:

Elles sont très rares, car généralement une masse détectée au niveau pulmonaire signe la présence d’un cancer, mais existent quand même. On peut citer l’hamartome pulmonaire, par exemple, ou encore l’adénome ou le papillome selon le type de cellules dans lequel la tumeur prend naissance.



Tumeurs bénignes des os et du cartilage:

L’ostéochondrome est sans doute la tumeur osseuse bénigne la plus connue. Elle se développe sur les cartilages, où des cellules se développent anormalement en cellules osseuses sous la forme d’une excroissance, généralement chez le sujet jeune. D’autres tumeurs bénignes des os existent comme l’ostéome ostéoïde.



Tumeurs bénignes du mésothélium:

Le mésothélium est une couche de tissu qui recouvre nos organes, dont le nom diffère selon la localisation. Sur les poumons on parle de plèvre, au niveau intestinal, de péritoine... Différentes tumeurs bénignes peuvent se développer sur ce tissu: tumeur fibreuse de la plèvre, mésothéliome multikystique, mésothéliome adénomatoïde…



Tumeurs bénignes de la peau:

La plus connue est le grain de beauté ou naevus ! A surveiller, bien sûr, car une évolution d’un grain de beauté peut signifier que celui-ci devient cancéreux. Les kystes épidermiques (appelés à tort kystes sébacés) ou les dermatofibromes sont également de petites tumeurs bénignes qui poussent à la surface de la peau ou plus en profondeur.



Tumeurs bénignes du sein:

La découverte d’une masse dans le sein, chez la femme, donne lieu à des angoisses. Pourtant, certaines tumeurs sont bénignes : on parlera alors de papillome intracanalaire, d’adénofibrome, de lipome ou plus rarement de tumeur phyllode.



Tumeurs bénignes des organes génitaux féminins:

Les tumeurs bénignes chez la femme sont fréquentes : on retrouve au sein de l’appareil génital interne les fibromes utérins ou les kystes ovariens. Au niveau de l’appareil génital externe, le virus HPV (papilloma virus humain) peut provoquer des verrues appelées papillomes, sur les muqueuses, avec un risque de développement cancéreux.



Tumeurs bénignes des organes génitaux masculins:

Chez l’homme, le virus HPV peut également créer des verrues, appelées papillomes. D’autres tumeurs bénignes peuvent également se développer dans les organes génitaux masculins, comme le kyste épididymaire (l’épididyme est un organe accolé aux testicules) ou le condylome. La prostate peut aussi être le siège d’un adénome bénin.



Tumeurs bénignes du rein et de la vessie:

Au niveau du rein, on retrouve trois types de tumeurs bénignes : l’adénome rénal, l’oncocytome et l’angiomyolipome (développé à partir de cellules des vaisseaux, des muscles ou des graisses). La vessie, peut quant à elle être le siège de polypes bénins.



Tumeurs bénignes de l'œil:

Les yeux sont également le siège de tumeurs bénignes. Parmi elles : l’angiome caverneux, qui est une agglomération de vaisseaux sanguins ou lymphatiques due à une malformation. Le ptérygion quant à lui provoque un épaississement de la cornée. La glande lacrymale peut aussi être concernée par des tumeurs bénignes.



Tumeurs bénignes du système nerveux:

Le cerveau peut être le siège de différentes tumeurs, dont certaines peuvent être bénignes. Il s’agit principalement des méningiomes (développés à partir des méninges, ces membranes qui entourent le système nerveux central). Mais les tumeurs comme les gliomes peuvent également être bénignes. Ces tumeurs au niveau du cerveau sont tout de même à surveiller, car elles présentent un risque de devenir cancéreuses ou de progresser et donc de mettre en péril des fonctions vitales. Des kystes peuvent également se former sur la moelle épinière.



Tumeurs bénignes de la thyroïde:

Les nodules sont de petites masses rondes qui se créent au cœur de la thyroïde. La plupart d’entre eux sont bénins et le risque de cancérisation reste faible, ils sont néanmoins à surveiller régulièrement. Même s’ils ne sont pas cancéreux, ils peuvent altérer la fonction thyroïdienne s’ils deviennent trop volumineux. Il est alors possible de les enlever par chirurgie.



Tumeurs bénignes du foie:

Les tumeurs du foie sont relativement rares par rapport aux tumeurs malignes, mais elles existent. Il peut s’agit d’un hémangiome (tumeur bénigne la plus fréquente et développée à partir des vaisseaux de l'organe), d’un hépatome (ou adénome solitaire) ou d’un hamartome (répartition anormale des constituants d'un organe) ou d’une hyperplasie nodulaire focale.
Les tumeurs bénignes: Tumeur du sein,tumeur du cerveau,tumeur peau etc. Les tumeurs bénignes: Tumeur du sein,tumeur du cerveau,tumeur peau etc. Reviewed by abc on 00:28 Rating: 5

Aucun commentaire