l'enfant qui ne voulait pas grandir.



l'enfant qui ne voulait pas grandir.


Pourquoi mon enfant ne grandit pas ?

Pour les parents, le rythme de croissance de leur enfant est un sujet qui les préoccupent particulièrement. Et c'est tout à fait normal étant donné qu'un retard de croissance peut non seulement induire une petite taille à l'âge adulte, mais aussi des troubles psychomoteurs et psychiques.




Le motif de consultation le plus fréquent

Beaucoup de parents consultent un pédiatre car ils pensent que leur enfant ne grandit pas normalement. La croissance est liée à plusieurs facteurs : génétiques, nutritionnels, environnementaux, psychosociaux et hormonaux. Même si dans la plupart des cas, il n'y a rien de grave, il est préférable d'aller consulter pour trouver la cause du problème.



Qu'est ce qu'un enfant de petite taille ?

Les pédiatres ont en leur possession des "guides" qui leur indiquent le poids moyen et la taille moyenne d'un enfant âgé de 0 à 5 ans. Ce sont les fameuses courbes de croissance dans lesquelles interviennent les "percentiles" (pourcentages des enfants de même âge dont la valeur est située en dessous de la courbe). Le percentile le plus bas est 3. Si votre enfant a un percentile de 3, cela signifie que sur 100 enfants, 97 sont plus grands que lui et seulement 3 sont plus petits que lui. Le percentile le plus élevé est 97. Généralement, quand un enfant est en dessous du percentile 3, le pédiatre considère qu'il y a un retard de croissance



Combien de centimètres prend un enfant en un an ?

Durant sa première année, un enfant grandit d'environ 25 centimètres. Ensuite, il est normal d'observer un ralentissement de la croissance : entre deux et sept ans, un enfant prend en moyenne 6 centimètres par an.



Quels examens pour déterminer un retard de croissance ?

Un retard de croissance n'est pas forcément grave. Avec le temps, l'enfant peut rattraper ce retard et retrouver une croissance normale. Toutefois, si en tant que parent vous avez des doutes et des craintes quant à la croissance de votre enfant, un pédiatre pourra faire un historique complet pour peut-être déterminer les causes de ce retard. Ainsi, le spécialiste pourra demander des informations telles que le poids et la taille des parents pendant l'adolescence (et sans doute les grands-parents), la taille et le poids de l'enfant à sa naissance, des informations sur son alimentation et sur un éventuel traitement que l'enfant prend sur une longue durée.



Une radiographie du poignet:

Si un retard de croissance est suspecté, il est conseillé de faire une radiographie de la main et du poignet gauches si l'enfant a plus de deux ans, ou du pied et de la cheville s'il a moins de deux ans. Grâce à cet examen, le médecin pourra déterminer l'âge osseux de l'enfant. Enfin, mesurer l'hormone de croissance appelée GH, peut aussi donner des indications sur un éventuel retard de croissance.



Un bébé de petit poids:

Si un bébé (arrivé à terme, soit après 38 semaines d’aménorrhée) naît avec un poids de 2,5 kg, les médecins considèrent qu'il y a eu un retard de croissance in utero. Dans certains cas, cela peut être héréditaire. Des parents de petite taille ont généralement des enfants de petite taille. Dans d'autres cas, un retard de croissance peut être lié à un problème in utero ayant altéré la croissance du fœtus (infection chronique, anomalies chromosomiques ou du placenta, exposition au rayons, à de la chimiothérapie ou à des médicaments, hypertension chronique de la mère, problèmes de coagulation du sang, dénutrition...)



Une maladie grastro-intestinale:

La maladie de Crohn touche de plus en plus d'adultes. Mais les enfants aussi peuvent en souffrir. Cette maladie peut parfois être à l'origine d'une croissance ralentie. En outre, les enfants qui souffrent de la maladie de Crohn ont souvent un manque d'appétit, des maux de ventre fréquents, des diarrhées et du sang dans les selles. Derrière ce trouble intestinal se cache souvent la maladie coeliaque, c'est-à-dire une intolérance au gluten



Des infections à répétition

Un système immunitaire peu développé ou une alimentation inadaptée pendant la petite enfance peut être à l'origine d'infections à répétition. Tous ces facteurs peuvent, par ailleurs, entraver la croissance de l'enfant. Celle-ci ne sera pas normale tant que l'enfant ne bénéficiera pas d'apports en nutriments nécessaires au bon fonctionnement de son organisme.



Un problème de rein:

Quand un rein ne fonctionne pas correctement, la croissance est souvent ralentie. Il s'agit sans doute d'un mécanisme de défense de l'organisme pour ne pas trop dépenser d'énergie. Une des maladies rénales les plus fréquentes chez les bébés est l'acidose tubulaire rénale (ATR). Il s'agit d'une maladie congénitale, c'est-à-dire déjà présente à la naissance, que l'on détecte pendant les trois premières années de vie. En effet, l'enfant qui en souffre tarde à s'asseoir, à marcher à quatre pattes et à marcher. Le diagnostic doit se faire le plus tôt possible pour freiner les symptômes de la maladie



L'arthrite juvénile idiopathique:

Les enfants qui souffrent d'arthrite juvénile idiopathique ne ressentent pas toujours – tout du moins au début de la maladie - l'intense douleur caractéristique de l'arthrite chez les adultes. Les petits ressentent toutefois l'inflammation, le manque de mobilité et la raideur des membres. Si la maladie n'est pas traitée, il peut y avoir une fracture des cartilages de croissance. Les fractures touchent généralement les filles de moins de 16 ans. Les articulations peuvent être touchées, mais aussi la vue, le système digestif et la peau. Les spécialistes rappellent que dans la plupart des cas, une infection virale survient peu de temps avant que la maladie ne se manifeste. C'est pourquoi, ils n'écartent pas une origine infectieuse.



Comment dort votre enfant ?

Le nombre d'heures de sommeil et la qualité de celui-ci pendant l'enfance sont étroitement liés au rythme de croissance. En effet, l'organisme libère des hormones de croissance pendant le repos nocturne. Si votre enfant a du mal à s'endormir, essayez d'instaurer un rituel quotidien du coucher, afin qu'il se détende et passe une nuit complète et paisible. Ou demandez à votre pédiatre s'il est possible de lui faire boire une tisane naturelle adaptée à son âge, qui favorisera l'endormissement.



Les hormones de croissance

S'il a été établi que le retard de croissance était lié à un trouble endocrinien, les médecins qui suivent l'enfant peuvent recommander un traitement à base de hGH, la fameuse hormone de croissance. Ce traitement est administré à l'enfant lorsque celui-ci ne produit pas assez d'hormone de croissance naturelle, s'il souffre du syndrome de Turner, du Syndrome de Prader-Willi, d'une insuffisance rénale chronique ou s'il existe un déficit du gène SHOX. Un traitement à base d'hormone de croissance peut permettre d'accélérer sa croissance. Mais attention, il convient de s'informer sur les éventuels effets secondaires qu'il génère.
l'enfant qui ne voulait pas grandir. l'enfant qui ne voulait pas grandir. Reviewed by abc on 18:11 Rating: 5

Aucun commentaire