Comment décoder les maux de ventre des enfants: Mal de ventre remede.



Comment décoder les maux de ventre des enfants: Mal de ventre remede.


Les enfants se plaignent souvent du ventre… Du petit bobo à la véritable urgence comment faire la différence ? Pour le savoir, découvrez les causes les plus fréquentes de maux de ventre chez les petits et des indices pour les identifier.


La gastro-entérite


C’est quoi ?

La gastro-entérite est une inflammation de l’estomac et des intestins qui peut être provoquée par une infection virale (Rotavirus) ou une infection bactérienne (salmonelles, shigelles)

Ce que ressent l’enfant :

L’enfant se plaint effectivement de maux de ventre mais aussi de diarrhées accompagnées d’une petite fièvre. L’abdomen est ballonné. Il n’y a pas doute, c’est une gastro-entérite.

C’est une urgence ou pas ?

Chez un nourrisson, il s’agit effectivement d’une urgence car le tout-petit peut se déshydrater en quelques heures à cause des diarrhées, d’autant plus s’il vomit et a de la fièvre. Il est important de le réhydrater en l’incitant à boire régulièrement dans la journée quelques gorgées d’eau de soluté de réhydratation à mélanger dans l’eau du biberon, avec un anti-nauséeux et un anti-diarrhéique prescrits par le médecin si besoin.





L'appendicite



C’est quoi ?

Il s’agit d’une inflammation soudaine de l’appendice, une excroissance située sur la partie terminale droite du gros intestin.



Ce que ressent l’enfant :

Une douleur violente et intense dans la zone de la fosse iliaque droite vers le foie et au dessus de l’aine. La douleur peut survenir très brutalement ou au contraire s’installer insidieusement sur plusieurs semaines avec une fièvre ne dépassant pas les 38,5°C. Elle peut aussi ne pas être localisée franchement à droite, ce qui rend le diagnostic difficile.



C’est une urgence ou pas ?

Oui et non. Si la douleur est encore supportable, rendez vous chez votre généraliste ou votre pédiatre. Il programmera une échographie dans un centre de radiologie pour confirmer le diagnostic. Si la douleur est très intense il vous orientera directement vers les services d’urgences où un chirurgien procèdera à l’opération.





L’infection urinaire



C’est quoi ?

C’est une infection des voies urinaires causée le plus souvent par une bactérie Escherichia coli. Cela peut se produire quand l’enfant n’a pas encore acquis les règles de propreté, se retient pour aller faire pipi, ne se lave pas correctement les mains et les parties génitales (notamment les petites filles), ce qui peut favoriser l’apparition de germes remontant dans la vessie. On distingue les infections urinaires basses (qui affectent la vessie et l’urètre), et les infections urinaires hautes (qui touchent les reins).  Les infections urinaires sont plus fréquentes chez les enfants de moins de 6 ans et plus nombreuses notamment chez les filles.



Ce que ressent l’enfant :

Une douleur plutôt dans le bas ventre mais qui n’est pourtant pas le siège de la douleur d’origine qui se situe plutôt sur la zone des lombaires. La douleur irradie donc des reins jusque dans l’abdomen. Elle s’accompagne d’une brûlure lors de la miction.



C’est une urgence ou pas ?

Chez le nourrisson oui, car il ne peut pas dire où il a mal ni depuis combien de temps. L’infection urinaire a peut-être atteint les reins et la menace d’une pyélonéphrite est importante. Il faut rechercher une malformation des voies urinaires par l’échographie. Direction les urgences sans attendre si votre bébé est pâle, ne s’alimente plus et a de la fièvre.  Chez l’enfant plus grand, il ne s’agit pas d’une urgence immédiate, sauf fièvre élevée et douleurs lombaires, mais il faut consulter rapidement un médecin ou un pédiatre pour un contrôle des urines (ECBU) en laboratoire qui déterminera la présence ou pas de germes. Un traitement par antibiotiques administrés en milieu hospitalier durant quelques jours ou à la maison viendra à bout de l’infection.







La hernie inguinale congénitale



C’est quoi ?

Il arrive que le canal péritonéo-vaginal de certains petits garçons (permettant la migration des testicules de l’abdomen vers les bourses) reste ouvert, au lieu de se refermer avant la naissance. Une portion d’intestin s’introduit parfois dans ce canal, créant une hernie.



Ce que ressent l’enfant :

L’enfant ressent une douleur au niveau de la hernie, qui est palpable au niveau de l’aine. Lorsqu’on appuie dessus il est possible avec la main de réduire momentanément la grosseur.



C’est une urgence ou pas ?

Non si la hernie n’est pas étranglée. Il est possible alors de consulter son médecin pour programmer sans précipitation l’intervention chirurgicale. En revanche, il s’agit d’une urgence si la hernie est étranglée (torsion de l’intestin qui reste coincé dans la hernie). Un risque de nécrose de l’intestin est alors possible. Impossible de s’y tromper : la zone est rouge, la douleur aigue et  lancinante.







Le stress



C’est quoi ?

Le ventre est le siège de nos émotions et encore plus chez l’enfant dont le nombril représente son "Moi". Il exprime souvent par des maux de ventre des mots qu’il ne peut pas dire à voix haute. C’est en général lié à un contexte familial qui le perturbe comme l’arrivée d’un petit frère, une relation conflictuelle entre ses parents, ou encore la peur de l’école, de la maîtresse…



Ce que ressent l’enfant :

L’enfant se plaint régulièrement de maux de ventre, les douleurs viennent et partent. Mais comme par hasard, la nuit les symptômes s’apaisent. Quand on couve une vraie maladie on est malade en général jour ET nuit...

C’est une urgence ou pas ?



Non mais cela mérite qu’on s’y attarde, car si l’enfant a mal au ventre c’est qu’il exprime un malaise et qu’il demande de l’attention. Commencez par discuter avec lui de sa journée… S’il ne lâche pas le morceau, n’hésitez pas à faire appel à un psychologue pour lui donner un interlocuteur pour exprimer ses craintes en toute sécurité et liberté.







La constipation



C’est quoi ?

Un classique du genre et sans doute le mal de ventre des enfants le plus répandu. La constipation chez l’enfant est provoquée par des habitudes incorrectes pour aller à la selle. L’enfant ne prend pas le temps de faire ses besoins et ne vidange pas totalement son gros intestin. Souvent parce qu’à l’école les toilettes peuvent ne pas être propres ou bien parce que des copains l’embêtent, parce qu’il n’y a pas de papiers toilette… Les selles non évacuées s’entassent dans son intestin, s’assèchent et forment à la longue un bouchon qui est d’autant plus difficile à évacuer la fois suivante. C’est fréquent aussi au moment de l’acquisition de la propreté (entre 2 et 3 ans).



Ce que ressent l’enfant :

L’enfant est pris de spasmes abdominaux plus ou moins intenses dans tout le ventre. Il produit aussi des gaz nauséabonds qu’il a du mal à évacuer. Le ventre est dur. Généralement la douleur est diurne et se calme la nuit.



C’est une urgence ou pas ?

Dans la majorité des cas, la constipation est un problème passager ou parfois récurrent qui ne nécessite de des mesures hygiéno-diététiques. Si le problème devient récurrent, il vaut mieux consulter son médecin ou son pédiatre. Cependant, si l’enfant présente des douleurs très intenses, si son ventre devient enflé, tendu et douloureux ou s’il vomit de façon répétée ou continue, il est nécessaire d’emmener l’enfant en consultation aux urgences sans tarder.







La parasitose



C'est quoi ?

Il existe de nombreux types de parasites intestinaux. Le problème le plus habituel est une maladie (on parle aussi d’oxyurose) due à un parasite appelé Enterobius vermicularis ou oxyure que l’enfant attrape en se léchant les doigts. Ce sont les fameux petits vers intestinaux blancs et ronds fréquents chez les enfants. La femelle descend jusqu’à l’anus pour y pondre, c’est pour cela que les enfants se grattent les fesses !



Ce que ressent l’enfant :

Des démangeaisons au niveau de l’anus avec une envie de se gratter irrépressible mais aussi des douleurs abdominales. Les enfants contaminés sont souvent énervés, irritables.



C’est une urgence ou pas ?

Non mais il faut traiter car l’enfant à force de se gratter va mal dormir et irriter la zone anale. Le médecin peut parfois prescrire un scotch test à réaliser en laboratoire qui consiste à appliquer un scotch en marge de l’anus afin d’y recueillir les éventuels œufs pondus par la femelle parasite, mais dans la majorité des cas, le diagnostic se fait uniquement sur la base des symptômes. Le traitement consiste à éradiquer les parasites en faisant boire à l’enfant une solution antiparasitaire en une seule dose à renouveler 15 jours plus tard. Et au passage on traite toute la famille pour éviter une nouvelle contamination.







L’infection ORL



C’est quoi ?

Il n’est pas rare qu’un mal de ventre ait un lien avec une infection de la gorge, du nez ou des oreilles. C’est le cas lors d’une otite ou d’une angine où des ganglions se gonflent effectivement au niveau du cou mais aussi de l’intestin (ganglions lymphatiques du péritoine abdominal). On parle d’adenolymphites mésentériques.



Ce que ressent l’enfant :

L’enfant décrit des sortes de spasmes un peu partout dans le ventre avec des phases de douleur plus fortes. Parfois sa douleur si intense peut inquiéter et laisser présager une appendicite.



C’est une urgence ou pas ?

Non cette réaction de ganglions de l’intestin lors d’une infection virale est très banale. Le traitement consiste à administrer un antalgique pour la douleur et un antispasmodique. Par sécurité le médecin peut demander la réalisation d’une échographie qui mettra en évidence la présence des ganglions.







L’allergie au gluten



C’est quoi ?

C’est la maladie cœliaque qui correspond à une intolérance aux aliments comprenant du gluten, une protéine présente dans le seigle, l'avoine, le blé, l'orge, le kamut et l'épeautre. Elle crée des inflammations et rend les parois de l’intestin beaucoup plus faibles. Généralement, l’allergie est présente dès  la naissance mais  bien souvent elle peut rester asymptomatique durant plusieurs années ne permettant pas d’être facilement diagnostiquée.



Ce que ressent l’enfant :

L’enfant se plaint de douleurs abdominales chroniques depuis très longtemps sans qu’aucun diagnostic n’ait été réellement posé. Son ventre est ballonné, il produit beaucoup de gaz, il est pâle, manque de fer, a peu d’appétit, prend difficilement du poids ou en perd. Son transit peut alterner entre diarrhées et constipation.



C’est une urgence ou pas ?

Non mais il faut traiter. Votre médecin vous aiguillera vers un gastro-entérologue qui se chargera de réaliser le diagnostic définitif d’intolérance au gluten en réalisant des analyses de sang et un prélèvement de tissus de l’intestin. Si le diagnostic est confirmé, l’arrêt et l’éviction à vie du gluten feront disparaitre les symptômes.







L’invagination intestinale aiguë



C’est quoi ?

C’est un bout d’intestin qui se télescope avec un autre. Il se retourne sur lui-même en doigt de gant en quelque sorte. La manipulation fait alors gonfler l’intestin instantanément. Une infection virale (avec un ganglion inflammatoire qui encombre), un stress, une retenue avant d’aller aux toilettes, une tumeur, parfois le vaccin contre la gastro-entérite peuvent en être à l’origine.



Ce que ressent l’enfant :

Une douleur aigue, intense et immédiate terrasse l’enfant. Des vomissements peuvent aussi avoir lieu comme lors d’une occlusion intestinale et une grande pâleur.



C’est une urgence ou pas ?

Oui ! Direction les urgences sans passer par la case généraliste. Les équipes de médecins procéderont sous contrôle échographique à un lavement avec une solution barytée afin de repousser le boudin qui s’est formé.  Si la manœuvre échoue, l’opération est alors nécessaire
Comment décoder les maux de ventre des enfants: Mal de ventre remede. Comment décoder les maux de ventre des enfants: Mal de ventre remede. Reviewed by abc on 00:35 Rating: 5

Aucun commentaire