Maux de tête au reveil - Maux de tete la nuit - Lien entre céphalées et sommeil.



Maux de tête au reveil - Maux de tete la nuit - Lien entre céphalées et sommeil.


Maux de tête au réveil ? Lien entre céphalées et sommeil:

Loin d’être rares, les céphalées matinales (maux de tête au réveil) touchent une personne sur treize. Il existe de multiples facteurs en cause, et nous vous proposons de découvrir les plus fréquents en images. En suivant nos conseils, vous parviendrez peut-être à en finir enfin avec ce "réveil" douloureux. (Maux de tête au reveil - Maux de tete la nuit - Lien entre céphalées et sommeil.)

Céphalée matinale due à l’apnée du sommeil:

Si vous êtes sujet aux apnées du sommeil, vous souffrez probablement de maux de tête au réveil. Ces interruptions respiratoires très brèves s’accompagnent généralement de ronflements, mais il arrive parfois qu’elles soient silencieuses et donc encore plus difficiles à diagnostiquer. Une grosse fatigue inexpliquée ou des cernes très foncés sont d’autres symptômes d’alerte. Dans ce cas, consultez un médecin.

Vous grincez peut-être des dents:

Grincer de dents (bruxisme) ou avoir des mandibules trop serrées (avec ou sans bruit de frottement entre les dents) peut occasionner des maux de tête. Outre les céphalées, vous ressentez généralement des douleurs sur les côtés du visage, au niveau de la mandibule et parfois à l’intérieur de la bouche. Vous pouvez régler ce problème en portant une gouttière. (Maux de tête au reveil - Maux de tete la nuit - Lien entre céphalées et sommeil.) Outre les céphalées, vous ressentez généralement des douleurs sur les côtés du visage, au niveau de la mandibule et parfois à l’intérieur de la bouche. Vous pouvez régler ce problème en portant une gouttière.

Votre tête est trop basse lorsque vous dormez:

Dormir dans une position forcée, en particulier avec la tête trop basse (si votre oreiller est très mou ou si vous n’en avez pas) est une autre cause de mal de tête. La position idéale de la tête serait une inclinaison de 10 à 30 degrés par rapport au matelas, car cela facilite la circulation sanguine dans la zone supérieure du corps et l’élimination de tous les liquides qui s’accumulent dans cette zone lorsque que vous êtes allongé(e). (Maux de tête au reveil - Maux de tete la nuit - Lien entre céphalées et sommeil.)


Orientez votre lit vers le nord:

Les spécialistes du Feng Shui affirment que si la tête de notre lit est orientée au nord, nous nous reposons beaucoup mieux et sommes plus détendus au réveil. En réalité, cela tient au magnétisme émanant du centre de la Terre, qui agit comme un aimant. Si votre corps résiste à cette attraction lorsque vous dormez, vous ressentez une gêne pendant et après votre sommeil.

Les médicaments de la veille:

Si vous souffrez de maux de tête au moins 15 fois par mois, ce trouble est considéré comme chronique, et peut alors être dû à l’un de vos médicaments. (Maux de tête au reveil - Maux de tete la nuit - Lien entre céphalées et sommeil.) Les anxiolytiques sont les suspects n° 1 mais cela peut aussi venir des antalgiques, surtout si vous en prenez régulièrement.

Le syndrome des jambes sans repos:

C’est souvent celui qui partage votre lit qui pourra détecter ce trouble, lequel se caractérise par un mouvement rapide et incontrôlé des jambes pendant le sommeil, comme des spasmes. Si le syndrome des jambes sans repos et les maux de tête sont bien liés, le mécanisme qui existe entre ces deux troubles reste inconnu.


L’insomnie psychophysiologique:

Les troubles du sommeil touchent 40 % de la population, l’insomnie arrivant en tête de file. Dans ce cas, il n’est pas rare d’avoir l’impression que votre tête va exploser. La bonne nouvelle est que si vous réussissez à en finir avec vos insomnies (il vaut mieux y parvenir naturellement, sans prendre de médicaments qui pourraient entraîner une rechute à la fin du traitement), vous avez de grandes chances de vous débarrasser aussi des céphalées. (Maux de tête au reveil - Maux de tete la nuit - Lien entre céphalées et sommeil.)

Une dépression ou un état d’anxiété:
D’après quelques études, les personnes au chômage souffrent beaucoup plus de céphalées matinales que celles qui ont un emploi. Leur situation est une telle source d’anxiété que celle-ci ne leur laisse aucun répit, pas même pendant la nuit, et il en va de même en cas de dépression.

À quand remonte votre dernière prise de tension ?
On dit que l’hypertension artérielle ne cause pas de symptômes mais en réalité, les troubles sont si légers que nous faisons rarement le lien entre eux (jusqu’à ce que le cœur en pâtisse). (Maux de tête au reveil - Maux de tete la nuit - Lien entre céphalées et sommeil.)  Néanmoins, si votre tension artérielle augmente, vous pourriez vous réveiller brusquement avec une céphalée ou, autre symptôme, avoir une vision floue. Il est recommandé d’en parler à votre médecin car une pression élevée pendant la nuit peut se révéler encore plus grave que pendant la journée.

Redoublez d’attention en cas de vomissements:

Une céphalée déjà installée à votre réveil et s’accompagnant de nausées et de vomissements doit faire l’objet d’une consultation chez le médecin. S’il peut s’agir d’un simple effet secondaire liée à une indigestion (un aliment ou une boisson alcoolisée), ces symptômes peuvent aussi révéler la présence d’une tumeur au cerveau ce qui, fort heureusement, reste très rare.
Maux de tête au reveil - Maux de tete la nuit - Lien entre céphalées et sommeil. Maux de tête au reveil - Maux de tete la nuit - Lien entre céphalées et sommeil. Reviewed by abc on 19:17 Rating: 5

Aucun commentaire