Les infections (mycose) de la peau dues aux champignons and traitement.



Les infections (mycose) de la peau dues aux champignons and traitement. 


Les mycoses superficielles ou infections de la peau causées par des champignons sont des lésions provoquées par des microorganismes. Ces champignons se développent dans la kératine, une protéine riche en soufre, substance qui rend les cheveux et la peau plus résistants. Quand l’infection touche le cuir chevelu, on parle de tinea capitis (aussi appelée teigne). La tinea corporis (teigne du corps) se manifeste, quant à elle, sur une peau glabre (dépourvue de poils ou de cheveux) par des petites pastilles. On l’appelle aussi herpès circiné mais il n’a rien à voir avec le virus de l’herpès.
Les mains et les pieds ne sont pas en reste. Les champignons ont tendance à s’installer entre les doigts de pied. On parle alors de "pied d’athlète", d’intertrigo inter-orteils ou de tinea pedis.  (Les infections (mycose) de la peau dues aux champignons and traitement.)




La teigne du cuir chevelu:
La teigne du cuir chevelu survient généralement entre 5 et 8 ans, avec une prévalence chez les filles. Environ 50 % des infections sont dues au champignon appelé Microsporum canis qui se transmet au contact des animaux de compagnie. Les champignons appelés dermatophytes peuvent provoquer sur le cuir chevelu une infection qui se traduit par des plaques rouges et squameuses, avec perte ou non des cheveux. En quelques jours, l’inflammation peut donner lieu à une grosse plaque bien délimitée et douloureuse, avec des cheveux tombés et des pustules. Cette lésion ressemble généralement à une ruche d’abeilles et s’appelle Kérion de Celse.

Les formes non-inflammatoires ou tonsurantes sont plus courantes. Elles se manifestent par une ou plusieurs plaques alopéciques (sans poils) ou par de petites lésions avec des points noirs à l’intérieur. Un dermatologue vous indiquera le traitement le mieux adapté.


Les mycoses buccales:
Dans les commissures des lèvres, les levures contenues dans la flore buccale peuvent se multiplier, c’est ce qu’on appelle une chéilite angulaire ou perlèche. (Les infections (mycose) de la peau dues aux champignons and traitement.)  Les chéilites se manifestent par des petites coupures aux coins de la bouche, signes d’une dermatite péri-orale. Elles surviennent généralement chez les enfants qui portent des tétines ou passent fréquemment la langue sur leurs lèvres. Si vous êtes fatigué ou si vous êtes sous antibiotiques, les levures peuvent proliférer sur la langue (glossite), sur les gencives ou dans l’intérieur des joues.

Ces zones se retrouvent alors recouvertes d’une couche blanche douloureuse qui saigne en se décollant. La stomatite candidosique est aussi connue sous le nom de "muguet". Elle peut provoquer un dégoût des aliments, surtout chez les enfants. C’est généralement le pédiatre qui pose le diagnostic et prescrit à l’enfant un traitement adapté.


Les champignons dans le dos:
Sur les épaules, le dos, le cou ou le décolleté, des champignons saprophytes (capables de se nourrir de matière organique non-vivante) peuvent proliférer. La levure Malassezia provoque une dépigmentation en "patchwork" avec peu de desquamation (des égratignures peuvent apparaitre si l’on gratte les zones touchées) et de légers picotements. (Les infections (mycose) de la peau dues aux champignons and traitement.)  Ce genre de champignons est très visible de par les tâches blanchâtres, rosées ou marrons qu’il provoque sur les zones infectées.

Il prolifère davantage en été quand la peau est humide. Cette infection est connue sous le nom de pitiryasis versicolor. Elle se soigne grâce à des shampoings et des crèmes antifongiques mais a tendance à revenir quand toutes les conditions sont réunies pour favoriser la prolifération du champignon.


Les champignons dans l’aine et sur les aisselles:
Les plis de la peau peuvent s’infecter à cause des frottements répétés et de l’accumulation d’humidité résiduelle. Ce qui provoque de l’intertrigo. Une hygiène corporelle adéquate et l’application d’un produit astringent (qui limite les sécrétions) permet d’éviter l’apparition de champignons. Chez les gros bébés, l’apparition d’une plaque rouge brillante dans le cou, (Les infections (mycose) de la peau dues aux champignons and traitement.)  l’aine ou sur les aisselles peut être la conséquence d’une surinfection d’intertrigo par des levures du genre Candida (présentes dans notre appareil digestif). Chez les adultes obèses, l’intertrigo apparait parfois sur le sillon interfessier ou sous la poitrine, quand l'humidité a "macéré".

Chez les hommes adultes, le pli de l’aine se surinfecte plus souvent à cause de la dermatophytose. Les zones touchées sont moins rouges, il s’agit de teigne de l’aine (ou tinéa cruris) ou d’eczéma marginé de Hébra. Le dermatologue saura distinguer les deux infections et prescrira le traitement le plus adapté.


Les champignons sur le tronc, les extrémités et le visage:
Sur les autres zones imberbes du corps, le contact avec d’autres êtres vivants infectés par des champignons (souvent des animaux domestiques) peut provoquer des lésions infectieuses annulaires ou en forme de cercles incomplets (herpès circiné) sur le tronc, les extrémités ou sur le visage. La lésion annulaire de la teigne du corps (ou tinéa corporis) se caractérise par une zone centrale plus claire et légèrement desquamative dont les bords rouges ont tendance à grossir et s’accompagnent parfois de petites vésicules cutanées (lésions de la peau). Celles-ci se soignent bien grâce à un traitement topique (application locale) après que le diagnostic ait été posé par un médecin.

Souvent les inquiétudes apparaissent chez les personnes qui croient faire une dermatite atopique, une maladie plus courante. La lésion mycosique ne présente pas les mêmes symptômes que l’eczéma : l’eczéma ne présente pas de lésions avec un centre plus clair. (Les infections (mycose) de la peau dues aux champignons and traitement.)  Les eczémas nummulaires, que l’on appelle ainsi à cause des lésions en forme de pièces de monnaie, apparaissent généralement sur les bras et les jambes, surtout sur les poignets et les chevilles, très faciles à gratter.

En attendant le rendez-vous avec un médecin, vous pouvez appliquer des émollients. La personne qui souffre de la teigne du corps peut confondre cette infection avec d’autres dont les symptômes sont similaires, c’est pourquoi il est important d’aller consulter un médecin qui posera le bon diagnostic.


Les champignons sur les parties génitales:
Quand le corps est affaibli ou pendant la prise d’antibiotiques, les levures du genre Candida présentes dans l’appareil digestif des nourrissons peuvent infecter les parties génitales qui sont inflammées à cause du contact répété avec les urines et les selles expulsées. La zone irritée devient alors rouge brillant et est bien délimitée. Elle s’accompagne également de lésions satellites en dehors de la zone touchée, comme des éclaboussures.

Chez les enfants plus grands, les lésions peuvent être très gênantes et s’accompagnent même de sécrétions de flux blanchâtre. Chez les hommes adultes, la balanite candidosique est plus rare sauf en cas de relations sexuelles avec des femmes infectées et chez les hommes avec un large prépuce (la levure Candida prolifère sur des zones généralement humides).

La balanite candidosique se manifeste par de petites pustules très prurigineuses qui se percent laissant des marques rouges sur la peau. Un traitement spécifique sera prescrit par un médecin. (Les infections (mycose) de la peau dues aux champignons and traitement.)


Les champignons sur les pieds:
Les pieds constituent une zone privilégiée pour les champignons car la transpiration de la peau (souvent irritée à cause des frottements avec les chaussures) créé un environnement favorable à leur prolifération.

Les piscines et les salles de gym sont sans surprise les lieux où l’on trouve souvent des champignons. Les sportifs sont d’ailleurs les plus familiarisés avec ce que l’on appelle le "pied d’athlète", une infection à champignons qui touche habituellement la peau située entre les orteils. Cette infection mycosique courante, provoquée par des dermatophytes, entraine des démangeaisons et des gerçures au niveau des plis interdigitaux, entre les orteils. Il existe des formes de "pied d’athlète" très humides qui peuvent s’étendre au-delà des orteils. Les lésions disparaissent rapidement grâce un traitement topique (application locale) spécifique, à condition d’avoir une bonne hygiène et des chaussures adaptées.

D’autres infections ont des symptômes similaires au "pied d’athlète", c’est pourquoi il est indispensable d’aller consulter un médecin qui établira un diagnostic précis. Par exemple, la dermatose plantaire juvénile touche davantage le dessous des orteils que la teigne pedis et peut parfois s’aggraver si l’on applique sur la zone infectée une crème antimycosique. (Les infections (mycose) de la peau dues aux champignons and traitement.)  L’eczéma dysidrosique des jeunes et des adultes qui transpirent beaucoup des pieds peut donner un aspect suintant à la zone touchée qui peut faire douter le médecin spécialiste sur son diagnostic et sur la présence de germes qui se sont ajoutés à l’infection d’origine. Une visite à temps pourra vous éviter la prise de traitements inefficaces.


Les champignons sur les ongles:
Quand les 20 ongles des mains et des pieds sont abimés, il est plus probable qu’il s’agisse d’une dystrophie (lésion non infectieuse) que d’une infection de la tablette unguéale par des champignons, que l’on appelle aussi onychomycose.

L’onychomycose à Candida est plus courante sur les mains que sur les pieds. Elle apparait sur les côtés des doigts (perionyxis) à cause de l’humidité constante des mains. L’ongle ou les ongles touchés deviennent noirs-verdâtres, se soulèvent mais ne sont pas détruits car la levure Candida ne digère pas la kératine. On confond souvent cette infection avec le fameux panaris bactérien qui touche généralement les personnes qui se rongent les ongles. Or, les traitements pour soigner ces deux infections sont différents.

Les ongles de pieds sont plus souvent touchés par la dermatophytose ou la teigne unguium. L’infection attaque d’abord le bord libre de l’ongle et progresse dans le sens proximal jusqu’à le détruire complètement (onychomycose). L’ongle parait plus épais (pachyonychie) et le champignon infecte généralement la peau en contact avec l’ongle (teigne pedis), une caractéristique qui facilite le diagnostic étiologique.  (Les infections (mycose) de la peau dues aux champignons and traitement.)

Etant donné que les traitements sont longs et assez corrosifs, surtout pour la teigne pedis, mieux vaut prélever un échantillon du champignon pour l’analyser et faire un diagnostic précis qui débouchera sur un traitement efficace. Les enfants ont des ongles plus fins que les adultes ; l’application du traitement par une laque unguéale adaptée peut être efficace sur des cas légers car elle prolonge le contact du médicament avec l’ongle infecté.


Les mycoses superficielles:
Les mycoses superficielles cutanées sont provoquées par trois types de champignons : les levures globuleuses du genre Malassezia, sapophrytes de la peau ; les levures du genre Candida qui sont de petites levures qui se manifestent par des surcroissances gênantes lorsque les défenses immunitaires sont affaiblies et que l’équilibre avec les autres composants de la flore intestinale ou vaginale est détruit. (Les infections (mycose) de la peau dues aux champignons and traitement.)  Enfin, les dermatophytes, qui regroupent toutes les espèces qui vivent dans la terre (géophytes), les animaux et les humains, sont capables d’infecter de façon exogène les téguments (enveloppes protectrices recouvrant un organisme ou un organe) cutanés et produire des lésions spécifiques.

Dans tous les cas, en l’absence d’autres maladies liées à ces champignons, l’adulte ou l’enfant touché par une des infections de la peau évoquées dans ce diaporama ne présentera pas de fièvre. C’est pourquoi la visite chez un médecin n’est pas urgente (ne tardez pas trop quand même) mais nécessaire.

(Il existe d’autres champignons capables de provoquer des infections invasives touchant des organes internes, mais ils n’entrent pas dans la catégorie de ceux présentés dans cet article).
Les infections (mycose) de la peau dues aux champignons and traitement. Les infections (mycose) de la peau dues aux champignons and traitement. Reviewed by abc on 22:59 Rating: 5

Aucun commentaire